Drone filaire (alimentation par câble)
Forum Multirotors et Drones
MikroKopter de vacherin
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Drone filaire (alimentation par câble)  (Lu 4693 fois)

jelabed

  • Membre Héroïque
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 8 522
  • pitié pour les dronistes
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #80 le: 25 décembre 2017 à 12:38:53 »

bonjour ,


il y a déjà eu des expériences et réflexions dans le domaine .

une idée simple qui n a hélas pas été aboutie  consiste a transporter l énergie après avoir été redressée et lissée .

toute alimentations a découpage redresse le courant secteur avant de le hacher .

les dispositifs d anti-parasitages (selfs,condos),les tores et les petits carré noir sur la photo   ; le pont de diodes qui n est pas visible sur la photo ; les condensateurs chimiques .
tout ça doit rester au sol .

seul un condensateur de faible valeur et très faible ESR doit rester a proximité du transistor qui hache .

dans ce cas la puissance dans le long fil est plus transportable car elle est composée de la tension Umax qui est supérieur a la tension Ueff .
a puissance égale le courant sera moins forts .

ensuite quand un maintien la charge d un condensateur avec une tension alternative redressée le courant n'est présent que sur les crêtes , avec l effet resisto-inductif du long fil c est la porte ouverte a la création incontrôlé d harmoniques .


voili , personnellement c est ce que je ferais . mais je n oblige personne  :dots:
IP archivée

Lagaffe

  • Membre Héroïque
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3 422
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #81 le: 25 décembre 2017 à 17:49:14 »

Gros avantage du drone filaire: le RTH n'est pas du tout électronique et fonctionne à tous les coups.
C'est comme un chien, tu tires sur la laisse !
Inconvénient: il peut se coucher avant d'en avoir reçu l'ordre...
IP archivée
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
T10 + Jeti DS16 + F550 châssis perso pliable (Coulé)+ DJI-A2 (Coulé)+ Gopro 3 (Coulée)
Chaise roulante handi équipée Px4 et FPV.
CH46 double tripale + Helicommand- Gopro HD2 (en état de vol)
2 "Gros" bateaux Riva thermiques radiocommandés (increvables)
Sabot godilleur, shaddock pompeur
Caravelle pas Colomb
Rosengart LR4 N2 1939, qui ne pisse plus sous elle

f1djo

  • Membre Junior
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 46
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #82 le: 25 décembre 2017 à 18:28:35 »

Merci Jelabed, pour ces infos,

les dispositifs d anti-parasitages (selfs, condos), les tores et les petits carré noir sur la photo...
tout ça doit rester au sol...

Mais dans ce cas, le fil, ne va t'il pas rayonner des parasites issus de l'alimentation ?
J'ai prévu le CI stripable, pour éventuellement laisser le filtrage au sol,car c'est un gain de poids.
Pour le reste, vous n'avez pas dû tout lire, car c'est un module COSEL (ou TDK) qui est utilisé, et les gros condos sont obligatoires.
IP archivée
multirotors chassis aluminium
NAZA V2 M
radio TARANIS

fld

  • Membre Confirmé
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 236
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #83 le: 25 décembre 2017 à 22:43:53 »

hello

vu un machin comme ça a batimat ...pas une mauvaise idée...

faut pas que ça chauffe en haut..

a+
IP archivée
TBS CJ-b1
proto vol interieur en cours.. (CJ-b2)
CJ-b3 (nex cargo<2kg)
CJ-B4 (cargo pshitt <4kg=

jelabed

  • Membre Héroïque
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 8 522
  • pitié pour les dronistes
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #84 le: 26 décembre 2017 à 21:46:36 »

oui en effet je n ai pas tout lu.

les gros condensateurs sont au secondaire , donc ils sont obligatoirement en haut .


le rayonnement adoucit par l anti parasitage est discutable .

manifestement c est de AC qui rentre dans le module .

en cas d utilisation de celui ci ma "solution" devient inapplicable .

il faudrait concevoir  une alimentation a découpage spécifique .


voici quelques explications concernant le principe d une telle alim
le tout est de bien savoir quelle parie reste au sol et quelle partie est en l air .


bonne soirée
« Modifié: 27 décembre 2017 à 21:15:36 par jelabed »
IP archivée

f1djo

  • Membre Junior
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 46
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #85 le: 27 décembre 2017 à 00:29:15 »

A un moment donné, il faut prendre des décisions.
Etant donné que l'alimentation ne dépasse pas le poids d'une batterie, la solution retenue me semble crédible.
J'ai reçu tous les composants, je vais pouvoir affiner le circuit imprimé pour les diamètres des perçages.
L'alimentation est bien dimensionnée par rapport à la consommation de mes drones. J'ai un module de 400w et l'autre de 700w. Je vais donc câbler 2 alimentations.
J'en profite pour poster une photo du maquettage de l'alimentation, sous l'un des drones. L'enrouleur fonctionne correctement et le transpondeur DATV est en cours de programmation.
Je vous remercie de vos conseils. Je vous tiendrais au courant des essais.
IP archivée
multirotors chassis aluminium
NAZA V2 M
radio TARANIS

f1djo

  • Membre Junior
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 46
Drone filaire (alimentation par câble)
« Réponse #86 le: 01 janvier 2018 à 21:09:01 »

Cette nouvelle année commence bien, du moins pour ceux qui sont intéressés par cette rubrique...
Jelabed, m'as mis la puce à l'oreille : les modules COSEL existent en CC/CC et l'entrée va jusqu'à 400V, ce qui permet de réduire encore la section du fil.
http://www.mouser.com/ds/2/622/SFE_DBS-473481.pdf
Modules en 12, 24, 36, 48V.
La solution est donc là !
YAPLUKA, Bonne année !
IP archivée
multirotors chassis aluminium
NAZA V2 M
radio TARANIS